Les déferlantes – Claudie Gallay

Les_deferlantes_claudie-gallayVoilà un livre qui sent l’iode, qui nous fait entendre le ressac et sentir le vent sur notre visage.

Un livre au style particulier, très brut, à l’image des paysages bretons dans lesquels les protagonistes de l’histoire évolue.

L’héroïne, ornithologue, part se réfugier dans le Cotentin. Elle observe les oiseaux, seule dans la lande, mais observe aussi les gens autour d’elle, un peu comme pour se guérir elle même. Elle va tenter de percer les mystères qui entourent le village et ses habitants. Dit comme cela, on s’attend à une intrigue qui ne tient pas la route. Et pourtant, il y a des mystères simples qui hantent la vie des villages reculés, où tout le monde se connaît, et où tous les murmures prennent vite de l’ampleur.

Il ne sert à rien de s’étendre sur ce livre, il se suffit à lui même. Je l’ai trouvé très particulier, au départ, je n’ai pas accroché au style. Je ne sais toujours pas si j’ai finalement accepté cette écriture, néanmoins cette histoire m’a marquée. Et je me souviens réellement du vent, de l’iode et des vagues, comme si j’avais vu le paysage alors que je n’ai jamais mis les pieds à la Haye.m_aime

Ce n’est pas un livre avec de l’action. Le rythme est calé sur celui de l’évolution des personnages, qui correspond à celle de la « vraie » vie, toute reconstruction est lente et douloureuse, souvent entourée de silences.

Une jolie parenthèse dans un monde où tout va trop vite. Ce livre d’ailleurs n’est pas vraiment daté, comme si la période n’avait que peu d’importance.

Une jolie lecture!

 538 pages, Ed. J’ai Lu, 2010

Publicités

Alors? un commentaire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s