Potens – Ingrid Desjours

ingrid_desjours-potensUn livre acheté dans une gare, rapidement, avant de prendre le train. Une petite gare, avec une petite sélection de livres…

J’avais entendu parler d’Echo, le premier livre d’Ingrid Desjours, et ça avait l’air d’avoir plu, donc je me suis dit que le second livre, Potens donc, devrait être pas mal.

Au final, je suis assez mitigée. L’idée est plutôt bonne, l’intrigue bien ficelée, et le dénouement intéressant, puisqu’on ne s’y attend pas. 

Mais, et il y a 2 mais: les personnages du club sont un peu à côté de ce que l’on attend d’un club de personnes ayant un QI au dessus de la moyenne et l’héroïne, Garance Hermosa, est une psychologue qui a de sérieux problèmes avec elle même, un peu trop même.

Revenons à l’histoire, telle qu’elle est résumée sur la 4e de couverture: une femme est retrouvée ébouillantée et lardée de coups de couteau dans son appartement. Très vite, on soupçonne le meurtrier d’appartenir au même club que la défunte, Potens, un club où seule l’élite intellectuelle du pays peut postuler.

Je trouve que, pour une psychologue, Ingrid Desjours ne s’est pas bien penchée sur le cas des personnages de son livre, alors qu’elle en a trop fait pour Garance (la pauvre!).

Pas un franc flop, parce que la fin est futée et qu’il y a des retournements de situation, mais pas une franche recommandation non plus: les personnages n’ont pas été ciselés de la même manière que l’intrigue!

 372 pages, Ed. Pocket, 2011

Publicités

Alors? un commentaire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s