Les Orpailleurs – Thierry Jonquet

les-orpailleurs_thierry-jonquetLa couverture est parfois un obstacle bête. Et pourtant, on nous a bien répété: don’t judge a book by its cover.

Ok, et bien là, je me suis faite avoir. Un savant mélange entre le titre et la photo de couverture qui ne me donnait absolument PAS envie de le lire.

Et comme les recommandations étaient tout de même nombreuses, j’ai cédé.

Et finalement, je ne l’ai pas lâché! Il faut dire que je connais un peu les protagonistes… et si, vous aussi, vous regardez Boulevard du Palais sur France 2, vous les reconnaîtrez aussi.

Rovère, Nadia Lintz, Dimeglio: les épisodes sont inspirés de ce livre là.

Pour en revenir au livre, c’est un vrai bon polar, avec un début, un milieu et une fin, des cadavres (et les descriptions sont un peu .. glauques), des suspects et surtout une histoire.

Le petit bémol, c’est qu’en grande pro du polar, j’ai rapidement suspecté… le tueur.

Pour vous mettre en appétit, la 4e de couverture:

La main droite avait été tranchée, net, au niveau du poignet. Rien ne permettait d’identifier le cadavre, celui d’une femme. Dans la semaine qui suivit, on en découvrit deux autres, assassinées selon le même rituel. Si le meurtrier tuait ainsi en amputant ses victimes, c’était avant tout pour renouer avec ses souvenirs. Il effectuait un voyage dans le temps. Mais pour aller au bout du chemin, il lui fallut emprunter une route que bien d’autres avaient suivie avant lui. Des hommes, des vieillards, des enfants. Des femmes aussi. 

399 p. Ed. Folio, 1998

Publicités

Alors? un commentaire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s