Meurtres à la pomme d’or – Michèle Barrière

meurtres_a_la_pomme_d_or-michele_barriereCe livre me pose un problème terrible: l’ai-je déjà lu? Impossible de le dire, et pourtant j’ai eu de vagues souvenirs à force d’avancer dans la lecture. Fort lentement d’ailleurs.

Donc soit il y a redite dans l’histoire, soit le livre m’a tellement peu marquée que je ne m’en souviens pas.

L’histoire n’est pas désagréable, voilà la 4e de couverture:

An de grâce 1556 : François, étudiant en médecine à Montpellier n’a qu’une idée en tête : devenir cuisinier. Aux dissections, il préfère l’étude du safran, cardamome, gingembre, macis et autre maniguette sous la houlette de l’apothicaire Laurent Catalan. Mais une série de morts suspectes sème le trouble dans la ville. Un mystérieux breuvage distribué par un apothicaire ambulant en est la cause. Laurent Catalan, en raison de ses origines juives et de ses sympathies pour les protestants, est accusé de complicité et jeté en prison. François et son ami Félix mènent l’enquête. Elle les conduit à Bologne sur la piste de dangereuses plantes récemment arrivées des Amériques. En chemin, ils échappent à des guet-apens, rencontrent les plus grands savants de l’Europe de la Renaissance et connaissent l’amour. Parviendront-ils à sauver Catalan et à faire triompher la vérité scientifique ? Et François sera-t-il heureux avec Anicette ? Assorti d’un guide de la tomate, Meurtres à la Pomme d’or propose un carnet de recettes de la Renaissance.

L’ambiance est sympa, mais on oublie l’histoire tout de suite après l’avoir refermé. C’est donc parfait pour passer un moment en voyage!

Les références historiques sont agréables, et celles à la cuisine aussi, si la cuisine est votre dada!

Donc léger, sympa, mais pas un chef d’oeuvre non plus.

312 pages, Ed. Librairie générale française, 2008

Publicités

Alors? un commentaire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s