L’ombre d’un homme – Bénédicte Des Mazery

l-ombre-d-un-homme_benedicte-des-mazeryAprès le pavé de Ken Follett, voilà un livre que j’ai dû lire en une grosse heure. Rapide, donc.

Le sujet traité est le même, ou presque: la guerre ainsi que la présence de camps de concentration dans Paris. Je suis tentée de rajouter des éléments à ce résumé, mais je trouve déjà en avoir dit beaucoup: le résumé de 4e de couverture est très court et ne dévoile pas grand chose de l’intrigue, ce qui me paraît tout à fait adaptée à la lecture.

Ça se lit d’ailleurs bien, on a envie de savoir ce qui se passe, même si on se doute très rapidement de la fin.

Ce n’est pas un livre léger, la fin laisse un peu sur sa faim, mais il va droit au but: en peu de pages, peu de fioritures, on arrive à réfléchir sur un sujet difficile, on apprend des choses et on se divertit (c’est quand même le but de la lecture).

Je crois que c’est le genre de livre dont on se souvient. Mais encore faut il avoir envie de le lire et de rentrer dans un univers qui n’est vraiment pas facile.

156 pages, Ed. Anne Carrière, 2012

Publicités

Alors? un commentaire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s