Le protectorat de l’ombrelle – Gail Carriger

le_protectorat_de_l_ombrelle-T1-2-3-4-5-gail_carrigerL’avantage, avec les vacances, c’est que l’on peut lire de tout son soûl.

Et j’en ai bien profité, en lisant tous les tomes du protectorat de l’ombrelle d’un coup.

Je n’a pas été malade à la suite de cette ingestion massive, mais je reconnais avoir éprouvé une certaine lassitude, qui se justifie simplement.

Alexia Tarabotti m’a bien plu, même si les répétitions concernant son personnage sont assez agaçante: gros nez, assez forte, ex « vieille fille », il ne nous faut pas 5 tomes pour enregistrer ces informations. Mais passons.

C’est amusant, léger, malin, sexy (mais pas trop), inquiétant (mais alors vraiment pas beaucoup) et on voit les personnages évoluer tranquillement au fur et à mesure des livres (avec quelques grosses ficelles, mais après tout, il y en a partout!).

Ma petite lassitude est venue de la transition entre le tome 4 et le tome 5. Quelques années séparent ces deux histoires alors que les précédentes s’enchaînent directement. Et je ne sais pas pourquoi, ça rompu le rythme de la lecture, et j’ai eu du mal à m’en remettre. Je pense qu’il faut être plus raisonnable et attendre un peu avant de tout lire, ce qui doit rendre ce dernier opus bien plus agréable (la lecture a été difficile sur les premières pages; mais c’est tout)

J’ai quitté ces héros avec regret, j’ai même cherché s’il était fait mention quelque part d’un 6e tome, mais je crains que rien ne soit au programme pour le moment. Il y a une autre série en cours, et je ne sais pas encore si je vais me laisser tenter. A garder dans un coin de ma tête, cela suffit peut être pour le moment.

En tout cas, si vous aimez les vampires, les histoires d’amour et avez envie de passer un moment rigolo,m_aime je conseille!

Sans âme, t1, Ed. Le livre de poche, 432 pages, 2012. Trad. S. Denis

Sans forme, t2, Ed. Le livre de poche, 456 pages, 2013. Trad. S. Denis

Sans honte, t3, Ed. Orbit, 320 pages, 2012. Trad. S. Denis

Sans coeur, t4, Ed. Orbit, 328 pages, 2012. Trad. S. Denis

Sans âge, t5, Ed. Orbit, 344 pages, 2013. Trad. S. Denis

Publicités

3 réflexions sur “Le protectorat de l’ombrelle – Gail Carriger

  1. Pingback: By Zoé : Victorian Fantasy – tome 1 : Dentelle et Nécromancie – Georgia Caldera | Livres by Marie

  2. Pingback: Victorian Fantasy T1 : Dentelle et Nécromancie – Georgia Caldera | La liseuse et la théière

  3. Pingback: Prudence, Le protocole de la crème anglaise T1 – Gail Carriger | Livres by Marie

Alors? un commentaire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s