Le cas Ludlum

the_janus_reprisal-bourne-ludlum-jamie_frevelettiil y a des auteurs qui parfois, peuvent en cacher un ou plusieurs autres. C’est le cas de Robert Ludlum, qui a été un écrivain à succès et dont l’héritage, et notamment la franchise Jason Bourne, suscite un intérêt non dissimulé et permanent.

J’ai croisé, au hasard de mes voyages, un livre qui est comme du Ludlum et Bourne, mais sans Ludlum, ni Bourne. C’est tout de même très fort!

Sous le couvert de faire une série qui s’inspire vaguement de l’original, on fait vendre une histoire qui n’a quasi rien à voir avec ce fameux orginal. Et ça marche! la preuve, je l’ai acheté….

Je trouve ce procédé assez peu ragoutant et je ne suis pas sûre de me faire de nouveau avoir: méfiez vous des simili Ludlum, et il y en a plusieurs.

Si je reviens sur le livre que j’ai lu, The Janus Reprisal, lu en anglais (et il n’a pas l’air d’être sorti en France), on est dans un livre d’espionnage et d’action, un moment un peu jetable, dont il ne reste plus rien (ou presque) après la lecture, mais qui fait parfaitement le job de la détente pendant qu’on le lit. Parfait pour un voyage, pas prise de tête, agréable, on passe un bon moment.

Ce n’est donc pas le livre en lui même que je critique, mais plutôt l’environnement autour de ce livre, le merchandising Ludlum qui n’apporte pas grand chose au schmilblick, mais qui doit permettre à ces auteurs de se sortir un peu du lot (Jamie Freveletti en l’occurence). Sans une bonne mise en avant du libraire, ce genre d’auteur à moins de chance que d’autres de se voir mis en tête de gondole. Et pourtant, le rythme est bon, l’intrigue plaisante, et le contrat du divertissement rempli. Après recherche d’ailleurs, cette dame à l’air d’avoir plusieurs thriller (sans Bourne) à son actif, qui ont de relativement bonnes critiques sur notre Ami libraire virtuel. Peut être que je vais me la garder sous le coude pour les jours de disette de lecture rapide et facile!

Voilà de quoi vous occuper pendant votre prochain déplacement, quand vous êtes en panne de thriller à la télé!

480 pages, Ed. Grand Central Publishing, 2013

Publicités

Alors? un commentaire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s