Casanova et la femme sans visage – Olivier Barde Cabuçon

casanova_et_la_femme_sans_visage-o_barde_cabuconMe voilà (encore) bien embêtée.

« Après avoir sauvé Louis XV de la mort lors de l’attentat de Damiens, et malgré son peu de goût pour la monarchie, le jeune Volnay obtient du roi la charge de « commissaire aux morts étranges » dans la police parisienne. Aidé d’un moine aussi savant qu’hérétique et d’une pie qui parle, Volnay apparaît comme le précurseur de la police scientifique, appelé à élucider les meurtres les plus horribles ou les plus inexpliqués de son époque. Epris de justice, c’est aussi un homme au passé chargé de mystère, en révolte contre la société et son monarque qu’il hait profondément. Lorsque, en 1759, le cadavre d’une femme sans visage est retrouvé dans Paris, Volnay doit conduire une enquête sur le fil du rasoir avant que le meurtrier ne frappe de nouveau. Mais entre des alliés aussi incertains que le libertin Casanova et des adversaires redoutables, à qui le commissaire aux morts étranges peut-il se fier ?« 

Le résumé à l’air prometteur et surtout, c’est une série… Après mes déceptions avec l’évolution des enquêtes de Nicolas Le Floch, j’ai été contente de trouver quelque chose que je pensais équivalent.

Dans l’idée, c’est effectivement proche, les autopsies et les morts étranges en plus.

Mais, sans que je ne sache bien pourquoi, je ne me suis pas vraiment attachée aux héros, comme si la recette n’était pas tout à fait complète pour que le soufflé souffle. Alors il ne retombe pas non plus tout à fait, je dirais qu’il reste coincé sur un entre deux peu agréable. Pour autant, je pourrais me laisser tenter par une nouvelle aventure du commissaire aux morts étranges, mais sans aucun empressement. Parfait le jour où je me retrouve en panne de lecture dans une gare!

Les critiques sont très bonnes sur internet, peut être que ma vision du livre souffre de mon attachement à Nicolas (ou, maintenant que j’y pense à Victor Legris sous la plume de Claude Izner, pour une époque plus récente).

368 pages, Ed. Actes Sud, 2013

Publicités

Alors? un commentaire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s