Quand je ne lis pas…

Borgen_intégrale….. (et que je prends du retard sur mes articles), c’est que je fais autre chose. Parfois, je suis simplement KO, ou je perds un temps l’envie de lire, mais parfois, je fais vraiment autre chose. Et là, le coupable est clairement identifié (non, ce n’est pas Candy Crush Saga ou autre), c’est bien mieux: Borgen.

Borgen, c’est une série qui aurait pu passer, me concernant, inaperçue. Elle a été diffusée sur Arte, et j’admets volontiers que je ne regarde pas forcément cette chaîne tous les jours, même si leurs programmes sont de qualité.

Mais, j’ai été rattrapée par l’enthousiasme de ma mère, et puis par les bribes d’infos que j’ai entendues à droite, à gauche….

J’avais peur que la série soit trop politique, ennuyeuse, compliquée, etc.

Bon, elle est hyper politique, pas de mystère la dessous, mais pas ennuyeuse un instant et compliquée mais pas tordue. Dans le genre, on se rapproche de House of Cards, en version moins démoniaque, avec des gens qui tentent d’être en politique, d’avoir une vie normale et de gérer le monde hyper connecté d’aujourd’hui.

A la différence des séries US, les personnages sont habillés normalement, ils ne sont pas tous super méga bien fichus, ils sont normaux. Avec des faiblesses, des forces, des doutes, etc. Ça sonne très vrai. Je craignais aussi l’aspect exagéré de « première femme premier ministre » avec des clichés de base sur les femmes, et non, c’est évité. Personne n’est épargné, mais tout le monde pédale dans la choucroute par moments. C’est vraiment bien fait.

Je n’en suis qu’au tout début de la seconde saison, mais je me suis déjà attachée aux personnages, j’ai très envie d’aller visiter le Danemark et surtout, j’ai appris à écouter une langue que l’on connait fort peu (oui, je regarde en VOST. Le doublage, même sur une langue que je ne connais pas, c’est vraiment pas joli et me gâche mon visionnage!). Je valide, et donc, je regarde Borgen au lieu d’avoir le nez dans mes bouquins. Désolée pour vous, mais je passe un vrai bon moment! C’est addictif, et je me demande encore comment ça fonctionne. Pas de clifhanger, de truc dément, mais une histoire qui nous emène et on a envie de savoir où ça va. Tout simplement!

Il me reste encore 2 saisons (le coffret « intégrale » est sorti en octobre 2013), elles sont relativement courtes en termes de nombre d’épisodes, mais comme ils sont plus longs que ceux des séries américaines habituelles (1h environ par épisode), le temps file…(1800 minutes de Borgen, si j’en crois les informations techniques du coffret!). Je m’y remets mais je n’oublie pas mes livres… 🙂

Publicités

Alors? un commentaire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s