La sélection, T1, 2 et 3 – Kiera Cass

la_selection_1_2_3-kiera_cassJe continue mon grand écart de lecture, en passant cette fois à un univers très girly voire limite tabloïds: une dystopie pour filles.

Nous sommes donc dans un mode qui ressemble au nôtre mais qui ne fonctionne pas de la même manière, car suite à un effondrement du système, le monde a été reconstruit en séparant les gens en castes, qui déterminent leur métier, le vie, etc. Au début, j’ai trouvé que le parallèle avec Hunger Games était saisissant et ça m’a même gênée dans la lecture.. mais ça s’est doucement effacé ensuite.

La 4e de couverture résume effectivement la saga:

Elles sont trente-cinq jeunes filles: la « Sélection » s’annonce comme l’opportunité de leur vie. L’unique chance pour elles de troquer un destin misérable contre un monde de paillettes. L’unique occasion d’habiter dans un palais et de conquérir le coeur du prince Maxon, l’héritier du trône. Mais pour America Singer, cette sélection relève plutôt du cauchemar. Cela signifie renoncer à son amour interdit avec Aspen, un soldat de la caste inférieure. Quitter sa famille. Entrer dans une compétition sans merci. Vivre jour et nuit sous l’oeil des caméras… Puis America rencontre le Prince. Et tous les plans qu’elle avait échafaudés s’en trouvent bouleversés…

Chaque tome narre une étape de cette sélection et j’arrive à un gros bémol, me concernant: on perd un temps fou dans les détails et les petits moments de chaque étape, mais il manque un 4e tome, qui raconterait le choix et les conséquences de ce choix: on s’arrête de manière tout à fait abrupte, et je trouve que l’histoire aurait gagné en profondeur à assumer le côté politique et aventure plutôt que se concentrer sur le côté girly (voire chipie) de l’histoire.

C’est divertissant, mais aussi frustrant: l’auteur ne s’est pas suffisamment attardée à mon gout sur l’aspect un peu moins superficiel de l’histoire, qui est sinon assez téléphonée, on imagine tout à fait où on va voire même comment ça va se passer… c’est parfait pour les jeunes adolescentes lectrices, mais peut être que c’est un peu trop léger pour les grands.

Un savant mélange entre les histoires Disney et Barbie, un peu léger pour moi car bien trop niais, mais je reconnais avoir passé un moment sympathique (même si c’était très rapide). Parfait pour un voyage de retour de mariage avec nuit brève (oui, je parle d’expérience!). Je note aussi qu’il y a un projet d’adaptation télé qui a du mal à sortir des cartons… l’histoire est en effet assez cinématographique et pourrait être intéressante si le réalisateur creuse un peu.. mais je radote!

Ne vous jetez pas dessus, sauf si vous êtes une lectrice (ou un lecteur, après tout) d’histoires romantiques et d’amouuuur vrai et sincère!

Tome 1: La sélection, 343 pages, Ed. R-Jeunes Adultes, 2012. Trad. M. Nasalik

Tome 2: L’élite, 360 pages, Ed. R-Jeunes Adultes, 2013. Trad. M. Nasalik

Tome 3: L’élue, 360 pages, Ed. R-Jeunes Adultes, 2014. Trad. M. Nasalik

Publicités

Alors? un commentaire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s