Endgame, l’Appel – James Frey & Nils Johnson-Shelton

Endgame_l_appel-james_frey-nils_johnson-sheltonUne jolie couverture dorée et en relief qui attire l’œil, on en entend parler un peu partout depuis quelques temps, j’ai voulu tester…

Première chose à savoir sur ce livre, c’est un peu plus qu’un livre, puisque vous pouvez vous lancer dans une chasse au trésor dans la réalité et gagner 500.000€. Le livre est donc truffé d’indices, ce qui est parfois un peu agaçant quand on est un lecteur normal et non un Indiana Jones déguisé en lecteur. On sent donc qu’il y a un univers vraiment marketé autour de l’histoire, surtout que, selon les différents articles consacrés à ce livre (ou plutôt au jeu), on apprend que les personnages ont des comptes Twitter et Google+, qu’il existe déjà un recueil de nouvelles qui parlent de chacun des héros, et qu’un film est en préparation. Avec tout ça, on se demande si l’histoire a un intérêt quelconque pour les non joueurs, ou si c’est simplement un prétexte pour rassembler des indices et lancer une chasse au trésor mondiale.

Verdict? Je ne sais pas bien quoi en penser. Tout ça s’inscrit forcément dans la même veine que les sagas qui ont fait grand bruit ces derniers temps, on pense évidemment à Hunger Game, Divergente,etc. Cette fois-ci, on suit plusieurs héros, avec des chapitres courts et incisifs qui traitent des interactions entre chaque personnage.

La 4e de couverture:

ENDGAME EST UNE RÉALITÉ. ENDGAME A COMMENCÉ.

Douze jeunes élus, issus de peuples anciens. L’humanité tout entière descend de leurs lignées, choisies il y a des milliers d’années. Ils sont héritiers de la Terre. Pour la sauver, ils doivent se battre, résoudre la Grande Énigme.
L’un d’eux doit y parvenir, ou bien nous sommes tous perdus. Ils ne possèdent pas de pouvoirs magiques. Ils ne sont pas immortels. Traîtrise, courage, amitié, chacun suivra son propre chemin, selon sa personnalité, ses intuitions et ses traditions.
Il n’y aura qu’un seul vainqueur.

Une quête survoltée aux quatre coins du globe, menée par la plume nerveuse d’un grand auteur. Addictif !

Au-delà d’une lecture intense, ce livre cache dans ses pages une super-énigme composée de codes et indices imaginés par de grands cryptographes. Menez votre propre quête en tentant de la résoudre. Déchiffrez, décodez et interprétez. Le premier d’entre vous qui y parviendra gagnera une véritable fortune en pièces d’or(Lire les règles du jeu Endgame sur http://www.endgamerules.com)

En parallèle de cette quête, un jeu mobile novateur conçu par le laboratoire Niantic de Google permet de jouer à Endgame dans le monde réel, en choisissant une lignée et en affrontant d’autres joueurs.

LISEZ LE LIVRE. TROUVEZ LES INDICES. DÉCRYPTEZ L’ÉNIGME.

Le livre est assez lent à se mettre en place, et c’est normal, il y a du monde à présenter… la chasse au trésor est ensuite lancée, mais des éléments nous sont dévoilés au fur et à mesure… et on ne sait pas bien où ça va. Sauf qu’on imagine bien (et je l’espère du moins) que la terre ne va pas être détruite à la fin de l’histoire, donc, même si on ne connaît pas la fin (et si ça se trouve je me trompe complètement, je n’ai pas lu la suite de cette trilogie, le second tome est annoncé pour octobre 2015!) on entrevoit ce qui peut se passer ensuite.

Je reconnais avoir lu le livre rapidement, le contexte était aussi favorable, puisque j’étais en vacances, mais bien que je lui reconnaisse un côté très addictif (le livre est rythmé, on rentre dans l’histoire, les choses s’accélèrent au fur et à mesure), j’avoue ne pas avoir réussi à m’attacher à un personnage, et donc je ne suis pas sûre d’avoir envie de savoir ce qui va leur arriver. Ils sont nombreux, ils sont guerriers, et si certains laissent entrevoir une certaine humanité et nouent des relations, on imagine aisément qu’il va y avoir de la trahison à la pelle…

Il est certain que je suis influencée par les autres livres du genre qui sont passés entre mes mains. Et un peu agacée par le côté marketing (encore un livre adapté au cinéma! ça devient un poil trop courant en ce moment). Donc peut être pas très objective.

Aurais-je envie de découvrir la suite et la fin de cette histoire? On verra. C’est un divertissement, parfait pour les vacances. Ou une chasse au trésor qui a l’air coton 🙂 courage aux joueurs engagés dans cette aventure! Me concernant, je suis peut être ou trop vieille (argh) ou blasée (si je peux m’exprimer ainsi) par ce genre d’histoire pour les apprécier à leur juste valeur! J’ai tout de même du mal à distinguer la valeur de l’histoire par rapport au buzz que la chasse au trésor génère. Beau travail de marketing et de création en tout cas, chapeau!

544 pages, Ed. Gallimard Jeunesse, 2014. Trad. J. Esch

Publicités

Alors? un commentaire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s