Le 5e ange de la mort – James Patterson

le_5e_ange_de_la_mort-James_pattersonRevoilà le Women’s Murder Club. Comme toujours dans ce genre de cas, j’essaie de ne pas vous envahir avec tous les tomes de la série, après tout je n’en suis « qu’au » 5e sur 14, le dernier tome étant à paraître aux Etats Unis en mai 2015… 

Verdict: j’aime toujours bien. On retrouve 4 nanas qui occupent des postes importants (lieutenant de police, avocate, journaliste, médecin légiste) qui s’épaulent et travaillent ensemble sur des enquêtes. Alors oui, elles « travaillent » ensemble en buvant des cocktails dans un bar et en se soutenant moralement, mais elles sont toutes attachantes, et on a l’impression de faire partie du groupe de copines. On partage l’enquête et les meurtres, on partage aussi les soucis et les amours… je pense que c’est un livre avec des filles et  pour les filles.. Je crains que ces Messieurs ne se retrouvent pas dans cette ambiance un peu (beaucoup?) girly, et pourtant, c’est écrit par un homme! Pour être exhaustive, notons tout de même que c’est coécrit… avec une femme. Ceci expliquerait-il cela?

Comme je le disais encore récemment, je lis de moins en moins la 4e de couverture… et j’ai encore eu raison de ne pas le faire ce coup-ci (je sais où je vais: je continue ma série, j’ai aimé les précédents et me laisse porter jusqu’au moment où j’en aurais assez… ou non) parce qu’il y a encore bien trop de choses dans ce résumé qui gâchent une grosse partie de l’intrigue… alors même si on sent venir les développements de l’histoire, ce n’est pas pareil que de les lire noir sur blanc avant même d’ouvrir le livre… On va de rebondissement en rebondissement, c’est une intrigue à tiroirs!

Dans cet opus, plusieurs intrigues: On retrouve le cadavre de très jolies jeunes demoiselles dans des voitures de luxe dans des conditions étranges d’une part, et l’hôpital local subit une vague d’erreurs médicales conduisant à la mort de certains patients et un procès pour erreurs donc et négligences…

Encore une fois, sont mélangés dans cette histoire l’enquête policière et le procès, ce qui était déjà le cas dans le tome précédent. Je ne suis pas fanatique des livres avec des procès dedans, je ne sais pas bien pourquoi d’ailleurs, mais là c’est suffisamment dosé pour que j’arrive à « tenir », ce qui me convient parfaitement.

Bref, Zoé suit les aventures de Rizzoli & Isles version papier avec les livres de Tess Gerritsen, moi j’ai mon Women’s murder club… On notera d’ailleurs (et c’est amusant) que c’est la même actrice qui tient les rôles titres dans les deux séries, Angie Harmon. La série n’a qu’une seule saison, et je n’ai vu aucun épisode, mais il est vrai que les livres se prêtent parfaitement à l’exercice, puisqu’ils sont assez courts, se lisent vite et constituent un parfait divertissement, digne d’un épisode de série TV.

Je trouve qu’il est très confortable de savoir que je peux me tourner vers ces histoires quand je ne sais pas bien quoi lire, et je continuerais donc ma lecture… surtout que j’ai envie de savoir ce qui va arriver à nos héroïnes!

374 pages, Ed. Le Livre de Poche, 2009. Trad. Y. Sarda. Livre coécrit avec Maxine Paetro

Publicités

Alors? un commentaire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s