Magyk, Livre 1 – Angie Sage

magyk_t1_angie_sageJe SAIS. Je lis beaucoup de fantasy en ce moment, mais je reconnais prendre ce qui me passe sous la main d’une part et rechercher la facilité d’autre part, la faute à un planning relativement chargé (pour rassurer certains lecteurs, le prochain qui m’est tombé sous la main, c’est un polar!).

Magyk fait partie des livres qui ne sont pas sous le feu des projecteurs et qui pourtant font un carton dans le cercle des initiés… et auprès du public (mais d’un jeune public dans ce cas particulier) puisque cette série de 6 tomes (7 en anglais, mais le dernier tome n’a pas encore été traduit) a été vendue à plus d’un million d’exemplaires et traduit en 28 langues.

Alors une fois que j’ai dit tout ça, parlons un peu du livre quand même! Les premières pages sont un peu laborieuses, je le reconnais volontiers. Mais, passé un certain moment, on voit une intrigue se dessiner, on commence à comprendre où va l’histoire, et surtout on s’attache aux personnages… et les pages défilent… et j’ai eu envie de lire la suite. Surtout que, d’après ce que je lis, les autres tomes sont encore mieux que le premier, qui pose le cadre.

Les comparaisons entre cette série et celle d’Harry Potter sont très nombreuses, et je comprends assez pourquoi. Attention donc, non seulement on est dans un univers 100% magie, mais aussi 100% ado! Mais les grands ados que nous sommes y trouveront aussi leur compte, une bonne saga de fantasy, c’est toujours chouette!

L’histoire: Par une froide nuit d’hiver, Silas Heap trouve un bébé abandonné dans la neige. Il va la recueillir et l’élever avec ses 6 fils, malgré ses origines mystérieuses et ses yeux violets… Mais qui est elle?

Pas besoin d’en dire plus! On se trouve plongé dans une histoire de famille, de royaume, de secrets, de politique, d’amitié, avec des drôles de bestioles magiques, des maisons vivantes et des méchants très méchants… C’est rare ces derniers temps, mais je reconnais avoir hâte de lire le tome 2… C’est dire que j’ai trouvé ça agréable!

Les livres ne sont pas récents, donc tout est trouvable d’occasion, parfait pour les budgets déjà trop entamés! Et parfait pour les ados qui dévorent des livres pendant les vacances!

541 pages, 2008, Livre de poche jeunesse, Trad. N. Serval

Publicités

Alors? un commentaire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s