By Zoé – Codex 632 – Le secret de Christophe Colomb – Jose Rodrigues Dos Santos

Codex_632-Dos_SantosJ’avais déjà vu passer quelques livres de cet auteur sans jamais me lancer car je leur trouvais un petit côté « Dan Brown-like ». Puis, j’ai lu le résumé de celui-ci qui parlait de Christophe Colomb. Ayant un voyage à Séville prévu, je me suis dit que ce serait de circonstance ! En creusant un peu j’ai découvert que les romans de J.R. Dos Santos avaient été traduits en français dans le désordre. Celui-ci est en fait le premier livre de la série consacrée à Tomás Noronha. Ce dernier argument a fini de me convaincre : autant aller à la rencontre de cet auteur portugais en lisant sa saga dans l’ordre.

Comme souvent, la 4ème de couverture en dévoile beaucoup sur l’histoire. Heureusement, j’avais oublié la plus grande partie de celle-ci lorsque j’ai finalement lu le livre. L’histoire débute avec le décès soudain d’un chercheur portugais. Il effectuait des recherches sur la découverte des Amériques pour le compte d’une mystérieuse fondation New-yorkaise et, en grand paranoïaque, il avait codé ses notes. Afin de déchiffrer celles-ci, la fondation embauche Tomás Noronha, cryptologue à l’université de Lisbonne. Tomás va alors plonger dans l’univers passionnant des Grandes Découvertes. Les fameuses notes l’amèneront à se pencher sur une des grandes énigmes de l’Histoire : qui était réellement Christophe Colomb. De nombreuses controverses persistent sur la question, plusieurs pans de sa vie sont jusqu’ici restés entourés d’ombre. Afin de découvrir la vérité sur la découverte des Amériques, notre cryptologue devra comprendre pourquoi le nom de « Colomb » n’a jamais été mentionné dans les écrits de l’époque. Cette question en appellera d’autres et, de fil en aiguille, cette enquête le mènera à Lisbonne, New York, Rio et même Jérusalem.

Dès les premières lignes, le style m’a plu. Je suis directement rentrée dans l’histoire et je l’ai réellement appréciée. Bien entendu, lire ce roman en ayant sous les yeux la Cathédrale où se trouve le tombeau de Colomb, donne un relief tout particulier au récit. Pourtant, bien que l’expédition de Colomb soit partie de Séville, il est assez peu fait mention de la ville dans le livre. A la place, l’auteur m’a replongée dans mes souvenirs d’un voyage au Portugal en nous emmenant dans différents lieux de Lisbonne et au couvent des templiers à Tomar. Ses descriptions de son pays sont très réussies. Son héros a une réelle dimension humaine, il n’est pas là juste pour porter le récit. Au travers de ses efforts pour débrouiller cette énigme, on apprend à le connaître, on découvre sa famille, sa personnalité, ses motivations et ses interrogations. Les passages où il décode tantôt un indice crypté, tantôt un code de coffre fort m’ont bien plu et je me suis creusée les méninges avec lui. Finalement, j’ai vraiment adhéré à l’aspect enquête historique de ce livre qui a réussi a suscité ma curiosité et mon intérêt. La force de ce roman est donc de nous faire voyager dans l’Histoire avec un grand « H ». A l’époque des grandes découvertes, la péninsule ibérique était gouvernée par le roi Jean II du Portugal et par les Rois Catholiques, Isabelle de Castille et Ferdinand II d’Aragon. Ces derniers ont, en 1492, reconquit Grenade, dernier bastion Musulmans de la péninsule, et soutenu le projet de Christophe Colomb de traverser l’océan Atlantique pour trouver une route occidentale vers les Indes. Les manuscrits étudiés par Tomás permettent de voyager de l’époque actuelle où l’on suit sa quête au XVème siècle et aux prémices de ce siècle d’or.

L’ensemble est un savant mélange de roman historique et de suspense qui m’a beaucoup plu. De plus, son côté évasion est propice aux lectures de vacances. Si vous aimez les romans historiques, j’ai trouvé celui-ci enrichissant et plaisant à lire. Je vous le recommande donc fortement.

Vais-je pour autant poursuivre la lecture de cette saga ? Pas sûr. Les sujets des romans suivants (notamment Einstein et la physique des particules) m’inspirent beaucoup moins. Je ne pense pas que j’y retrouverai la même dimension historique que dans celui-ci. Pour ceux que ca intéresse, la saga « Tomás Noronha » comporte 7 tomes et 4 ont actuellement été traduits en français mais de façon non chronologique. Dans l’ordre de parution, on trouve : 1. Codex 632 – Le secret de Christophe Colomb, paru en 2005 au Portugal et traduit en 2015 2. La formule de dieu, paru en 2006 au Portugal et traduit en 2012 en Français. 3. « O Sétimo Selo », paru en 2007, non traduit. 4. « Fúria Divina », paru en 2009, non traduit. 5. L’Ultime Secret du Christ, paru en 2011 au Portugal et traduit en 2013 en Français. 6. « A Mão do Diabo », paru en 2012, non traduit. 7. La Clé de Salomon, paru au Portugal et en France en 2014.

Et vous, avez-vous lu ce titre-ci ou les autres ? Vous ont-ils plu ?

 376 pages, Ed.HC éditions, Trad. Cindy Kapen, 2015

Publicités

Une réflexion sur “By Zoé – Codex 632 – Le secret de Christophe Colomb – Jose Rodrigues Dos Santos

  1. Pingback: Des livres pour se croire encore en vacances! | Livres by Marie

Alors? un commentaire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s