Le souper des maléfices – C.L. Arleston

le_souper_des_malefices-c_l_arlestonNouvelle découverte en livre électronique! Je me souviens de Fées, Weed et Guilotine, lu plus tôt dans l’année, qui m’a laissé un super souvenir… et me voilà donc avec un nouveau bouquin, d’un « jeune auteur ».

Jeune, oui, parce que c’est son premier livre. Mais pour autant, on le connaît déjà, puisqu’il est l’un des auteurs de Lanfeust, entre autres et surtout de l’excellent Ekhö

Pour en revenir à ce livre, c’est une aventure de fantasy, assez traditionnelle: lutte des classes, corruption, tentatives d’assassinats, ruelles sombres et enfants des rues. Mais, on va carrément au delà de tout ça, puisqu’on y cause aussi environnement, OGM, mal-bouffe, gastronomie, le tout dans une ambiance assez barrée! plusieurs niveaux de lecture, un excellent divertissement ou une réflexion sur l’écologie (sans tomber dans le côté donneur de leçons).

Je suis sortie franchement enthousiasmée de ma lecture, et j’ai eu du mal à me décoller de mon livre, tant j’ai été happée par l’histoire. La station de métro a été presque loupée, on sait ce que ça veut dire!

Amateurs de fantasy, amateurs d’écologie, amateurs de gastronomie, c’est pour vous! Pour vous mettre l’eau à la bouche, la 4e de couverture:

Zéphyrelle se voit confier sa première mission par le dynarque de Slarance : démasquer les trafics d’un duc-marchand qui empoisonne lentement la cité. Une dangereuse enquête qui la conduit du monde haut en couleurs des quais et des tavernes à matelots jusqu’aux plus feutrés des cabinets du pouvoir. Mais l’intervention inattendue d’un cuisinier amoureux et de son grimoire de recettes magiques va compliquer l’affaire…
Des personnages attachants, une aventure captivante et la touche d’humour propre à l’auteur de Lanfeust de Troy : Le Souper des Maléfices est un roman qui se dévore avec passion.

Et je confirme, ça se dévore avec passion. Une petite pépite surprise, je suis bien contente de ma découverte, ce qui confirme que, parfois, sortir des sentiers battus et des auteurs « faciles », ça a du bon.

Je valide!

Format Kindle, 2409 Kb, 294 pages Edition imprimée, 2015

Advertisements

3 réflexions sur “Le souper des maléfices – C.L. Arleston

  1. Pingback: Des livres pour se croire encore en vacances! | Livres by Marie

  2. Pingback: Déceptions de février | Livres by Marie

Alors? un commentaire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s