L’esclave, le Livre des Rai-Kirah, T1 – Carol Berg

l'esclave-les_livres_des_rai-kirah_T1-Carol_BergPetite incursion dans le monde de la fantasy entre deux polars… Comme j’étais tout à fait incapable de me souvenir de l’origine de ce bouquin, ou plutôt comment il avait atterri dans ma pile de livres à lire, j’étais moyennement enthousiaste et je l’ai presque lu par défaut.

Faut dire que la couverture, même si elle prend tout son sens au fur et à mesure de la lecture, est assez vilaine, et le résumé n’est pas hyper engageant.

Et pour cause… C’est un livre qui se mérite, l’univers se met en place très doucement, on ne comprend pas tout d’un coup, c’est tout en nuances et subtilités. Les personnages se dévoilent au fur et à mesure, on hésite à s’y attacher du coup, et le tout est bien moins manichéen que d’autres histoires du genre. Tout ce petit monde est ciselé, tout en nuances… c’est globalement gris, loin du noir et blanc qui pollue parfois la fantasy.

C’est assez long, riche en descriptions mais aussi bourré d’action… Il y est évidemment question d’amour et d’amitié, de héros et de quêtes, de gentils et de méchants, mais dans une ambiance adulte, sans naïveté ou violence gratuite. Bon, des grosses ficelles par ci par là, on a une idée générale de ce qui va se passer, mais les surprises compensent largement tout ça!

Je ne sais pas de quoi seront faits les autres tomes, mais l’intrigue est à la hauteur, et j’espère que le reste suivra.

Je valide, et le tome 2 m’attendra sagement dans ma pile à lire!

La 4e de couverture:

Seyonne n’a pas toujours été esclave. Autrefois, les membres de son peuple étaient les gardiens d’une magie protégeant le monde contre les démons. Autrefois… avant que les Derzhi ravagent leurs terres et les réduisent en esclavage. Après seize années de misère et d’humiliation, Seyonne est résigné : il attend la mort en évitant le surcroît de souffrance qu’apportent l’espoir et le souci d’autrui. Mais, lorsqu’Il est acheté par Aleksander, prince de l’Empire derzhi, son fatalisme désespéré vacille. Ce nouveau maître, d’une insouciante cruauté, héritier d’une civilisation qui a assujetti la sienne et règne sans partage sur son monde, semble la proie des démons. Que deviendrait le monde sous l’emprise d’un empereur à leur merci ? Devinant en Aleksander les germes de la grandeur, l’esclave devra, pour le sauver, trouver la force de mener son dernier combat.

624 pages, Ed. Folio, 2012. Trad. V. Vonarburg

Publicités

Une réflexion sur “L’esclave, le Livre des Rai-Kirah, T1 – Carol Berg

  1. Pingback: L’insoumis, Les livres des rai-kirah tome 2 – Carol Berg | Livres by Marie

Alors? un commentaire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s