Meg Corbyn, T1, Lettres Ecarlates – Anne Bishop

Meg Corbyn, T1, Lettres Ecarlates - Anne BishopA force de croiser ce livre partout, j’ai fini par céder, un jour où je l’ai croisé dans un rayon. Le pompeux petit encart sur la couverture qui dit « L’un des meilleurs romans de Bit-Lit de tous les temps » m’a un peu fait sourire et je m’attendais presque à être déçue. 

Et finalement, presque 650 pages plus tard (ou 2 jours après avoir ouvert le livre, choisissez le curseur que vous préférez), je dois admettre que j’ai passé un très bon moment. On est loin des histoires mièvres d’amour dégoulinant, c’est plutôt une histoire d’amitié – pour le moment – et même si certains passages sont prévisibles, c’est vraiment… bien.

Pour une fois également, la 4e de couverture est très bien faite: elle plante le décor (ce qui est son rôle) et intrigue sans rien dévoiler de l’intrigue, puisque tout se met en place assez vite au début du livre. Et on apprend ensuite à découvrir les nombreux personnages qui ont un rôle plus ou moins important à jouer dans l’histoire, à vivre avec eux, jusqu’au moment où, et c’est toujours le cas, les choses basculent.

Meg Corbyn est une cassandra sangue, une prophétesse du sang, capable de prédire l’avenir lorsqu’elle s’incise la peau. Une malédiction qui lui a valu d’être traitée comme de la viande par des hommes sans scrupules prêts à la taillader pour s’enrichir. Mais aussi un don qui lui a permis de s’échapper et va la pousser à chercher refuge chez les Autres. Là où les lois humaines ne s’appliquent pas. Même si elle sait, grâce à cette vision, que Simon Wolfgard causera également sa perte. Car si le chef des loups est d’abord intrigué par cette humaine intrépide, peu de choses la séparent d’une simple proie à ses yeux…

Les Autres sont assez différents de ce que j’ai déjà pu lire par ailleurs (même si un loup garou reste… un loup!) et ils ne sont pas si gentils que ça! Mais on a très envie de les aimer quand même. Si on creuse un peu plus loin (ou trop loin, peut être, mais pourquoi pas?) c’est une histoire sur l’amitié, la différence et peut être aussi la tolérance. Accepter que d’autres soient différents et vivre en harmonie avec eux, voilà le fil conducteur de l’histoire. Il y a les politiciens véreux, les cupides, les méchants, évidemment, qui viennent mettre leur grain de sable là dedans.

Il y a aussi des louveteaux, des biscuits pour chien, des poneys qui aiment les friandises, des petites filles très en colère (et carrément flippantes!)… j’ai vraiment passé un bon moment, et je dois avouer que le second tome a été acheté dans la foulée et m’attend sagement sur mon Kindle (à priori, attendre de le croiser dans une librairie me contrariait un peu trop!).

Je ne sais pas si c’est le meilleur livre de bit-lit que j’ai lu, parce que j’en ai quelques autres en tête qui étaient vraiment bons (et non, je ne parle pas de Twillight!) mais c’est .. bien 🙂

Allez, très bien même, voire très très bien. Ou très très très très très bien, mais après, ça devient répétitif! Amateurs du genre, vous savez ce qu’il vous reste à faire!

Je croise maintenant les doigts pour que la suite soit à la hauteur, et je file retrouver Meg et les Autres!

644 pages, Ed. Milady, 2014. Trad. S. Barthélémy

Publicités

3 réflexions sur “Meg Corbyn, T1, Lettres Ecarlates – Anne Bishop

  1. Pingback: (Monomanie du moment) Kate Daniels – Ilona Andrews | Livres by Marie

  2. Pingback: Fille du sang, les joyaux noirs T1 – Anne Bishop | Livres by Marie

  3. Pingback: Empreintes Fauves, Meg Corbyn T4, Anne Bishop | Livres by Marie

Alors? un commentaire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s