Kayla Marchal, T1 – l’Exil – Estelle Vagner

L'Exil, Kayla Marchal, T1 - Estelle VagnerComme souvent, je ne sais pas quels sont les chemins (parfois très détournés) qui m’ont fait acheter ce livre …Mais je sais maintenant que c’est un très bon achat 🙂

On y parle de loup-garou, d’amour, de trahison, de famille, de faux-semblants… et c’est très agréable, parfait pour un moment de décompression total (et sans complexe).

C’est sympa, français, écrit par une jeune auteure, du coup j’ai forcément envie d’encourager ce genre de démarche. Et en plus, comble du bonheur pour moi (il m’en faut peu, vous le savez), ça se passe EN FRANCE. Toutafé. Et c’est vraiment rarissime et mérite donc d’être signalé.

J’admets même avoir été tentée par le binge reading (y’a pas que Netflix et le binge watching dans la vie) mais le tome 2 n’est pas encore disponible…

C’est parfait pour l’été donc, je recommande aux amateurs du genre! Pour les autres, j’essaie de varier mes lectures autant que possible pour qu’il y en ait pour tous les goûts, et j’ai, pour une fois, de quoi reprendre un rythme « normal » de publication. Espérons que ça dure…

La 4e de couverture: Ironique destin que d’être née morphe… sans forme animale. Source de honte pour sa famille, Kayla Marchal, petite fille de l’alpha, est également considérée comme le maillon faible de la meute de la Vallée Noire. Aussi en est-elle chassée, elle qui n’a jamais mis un pied hors du territoire.
Alors qu’elle commence à goûter à la liberté et à s’intégrer au sein d’un autre clan, les vrais problèmes commencent. Mais déjà trahie une fois par sa meute d’origine, à qui pourrait-elle se fier ? À Ian, le loup aussi beau qu’insupportable ? À Max, le renard au passé mystérieux ? Ou à Jeremiah, l’irrésistible humain ?
Et ce fichu karma qui la prive de forme animale continue à se moquer d’elle, car tout le monde autour d’elle semble porter un masque… Inaptitude du passé et problèmes du présent vont venir, main dans la main, perturber la jeune morphe, avec des liens qu’elle était loin de pouvoir soupçonner.

340 pages, Ed. du Chat Noir, 2016

Publicités

Alors? un commentaire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s