La confidente des morts – Ariana Franklin

La confidente des morts - Ariana FranklinDans le même esprit que Peter Tremayne et les enquêtes de soeur Fidelma, nous voilà ici plongés dans l’Angleterre médiévale. 

Et pour une fois, la 4e de couverture plante parfaitement le décor:

Cambridge, 1171. Un enfant a été massacré dans des conditions atroces et d’autres sont rapidement portés disparus. Les juifs, désignés comme boucs émissaires par le clergé catholique, ont été forcés de se retirer dans le château seigneurial afin d’éviter un lynchage en règle par les habitants furieux. Henry, roi d’Angleterre, ne voit pas ces événements d’un très bon œil, d’autant plus que la communauté juive lui procure une grande partie de ses revenus… Le véritable assassin doit être trouvé, et rapidement. Un enquêteur de renom, Simon de Naples, est dépêché depuis le continent et débarque en ville accompagné d’un Arabe et d’une jeune femme, Adélia Aguilar, diplômée de la Grande Ecole de médecine de Salerne. Sa spécialité est l’étude des cadavres, un savoir-faire qu’elle doit garder secret si elle veut éviter d’être accusée de sorcellerie.

J’ai été surprise d’être happée aussi vite par le roman: Le rythme est soutenu, l’ambiance agréable, les personnages construits (bien que je doive admettre avoir eu des difficultés à comprendre qui était qui au début, je ne devais pas être assez concentrée!) et l’intrigue bien menée. Il y a des rebondissements, des fausses pistes, des énigmes, et le tout se laisse lire… A tel point que la suite est déjà bien placée sur ma pile de livres à lire!

On y parle de religions, de différences, de politique, d’économie, de sciences et aussi de la condition féminine… certaines civilisations étaient plus en avance que d’autres, et les confrontations pouvaient être explosives! Et on y ajoute un peu d’histoire, de médecine, d’ambiance d’époque….

Une très agréable surprise, une jolie découverte (je trouve au passage que la couverture est chouette, pour une fois)! J’ai fait mes petites recherches, comme toujours: c’est une auteure assez prolifique, qui se cache derrière le pseudonyme d’Ariana Franklin: Diana Norman, aujourd’hui décédée, qui a écrit plusieurs histoires mettant en scène Adélia, le dernier manuscrit inachevé ayant été complété par sa fille.

D’autres histoires à venir donc 🙂

528 pages, Ed. 10/18, 2015. Trad. V. Hugon

Publicités

2 réflexions sur “La confidente des morts – Ariana Franklin

  1. Je ne connais pas Ariana Franklin mais cette saga (aux jolies couvertures) me tente. Le contexte, l’intrigue policière. Tu fais référence à Peter Tremayne et son enquêtrice, la fameuse soeur Fidelma. Ayant aimé les deux premiers tomes de cette saga, si l’univers d’Ariana Franklin lui ressemble, je suis sûre de passer un bon moment. 😉

    J'aime

Alors? un commentaire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s