L’île aux papillons – Corina Bomann

L'île aux papillons - Corina BomannJ’ai eu l’impression, à un moment donné, de voir ce livre partout. Et, alors que d’habitude je fuis, là, je me suis lancée…Je ne vais pas tourner autour du pot, ce n’est pas, pour moi, un grand livre. Mais, paradoxalement peut être, il fait le job, et permet de passer un excellent moment.

L’intrigue est assez convenue – secret de famille, amours interdits, amours nouveaux, …. -la narration est convenue également, avec des flashbacks hier/aujourd’hui qui permettent de mettre en lumière les événements qui ont contribué à … en arriver là, comme dans tous les livres du genre.

Gros bonus toutefois, l’histoire se déroule au Sri Lanka, dans un univers riche en feuilles de thé (on en apprend au passage un peu sur cette boisson, avec la récolte, etc) en paysages qui ont l’air très chouettes et en ambiances dépaysantes. J’ai entraperçu l’île au travers des pages, voyage garanti. Je me suis d’ailleurs renseignée sur ce que donnent les conditions de voyage là bas: épidémie de dengue dans certaines régions (bon, ok), sécurité apparemment ok sous réserve de prudence (n’est ce pas le cas partout??), mais il ne faut pas avoir de tatouage représentant bouddha, sans quoi on s’expose à des insultes ou des représailles… et certaines zones sont interdites d’accès car elles n’ont pas été déminées.

Mais sinon, pour le voyageur prudent qui ne fait pas état de ses pratiques religieuses, l’île semble être un paradis en pleine reconstruction…

Je m’égare, faute au besoin de partir en vacances! Le livre aura eu le mérite de me faire voyager, et je garderai donc les images du pays à l’esprit. L’intrigue, elle, me paraît être dans la lignée de d’autres histoires du genre, prenante, agréable mais pas mémorable.

Je trouve que c’est une lecture d’été idéale, légère, facile et pleine de beaux paysages!

La 4e de couverture:

2008, Berlin. Diana Wachenbach, brillante avocate, est appelée à Londres au chevet de sa grand-tante bien-aimée. Celle-ci lui révèle l’existence d’un secret de famille, resté entier, convaincue que Diana pourra le percer. 
Alors que son couple bat de l’aile, la jeune femme décide de s’envoler pour le Sri Lanka, terre de ses ancêtres, colons à Ceylan. Sur cette  » île aux papillons « , elle va découvrir une prophétie qui semble avoir changé le destin de sa famille et l’histoire d’un amour interdit plus fort que la mort… 

 » Une superbe évocation des plantations de thé de Ceylan et de trois générations de femmes.  » Pèlerin

552 pages, Ed. Pocket, 2015. Trad. O. Brandt

Publicités

2 réflexions sur “L’île aux papillons – Corina Bomann

Alors? un commentaire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s