Le diable de la Tamise – Annelie Wendeberg

le_diable_de_la_tamise-annelie_wendebergZoé (clique ici pour voir son blog) avait chaudement recommandé la lecture de cette histoire. Un trajet en train assez long, une librairie de gare bien achalandée, hop, me voilà le nez dans l’histoire. Lire la suite

Publicités

Le soleil sous la soie – Eric Marchal

le_soleil_sous_la_soie-eric_marchalLe bandeau sur le livre dit que c’est encore mieux que les Piliers de la Terre. Ce n’est pas forcément un point positif pour moi, puisque les piliers n’ont pas réussi à me transporter autant que …. tout le monde? 

J’ai trouvé l’histoire beaucoup plus agréable à lire!

Nicolas Déruet est chirurgien ambulant, dans le plus petit État d’Europe de l’époque: La Lorraine. Suite à une opération qui tourne mal, Nicolas est emprisonné et contraint de fuir. Il va connaître la guerre, mais revenir ensuite dans son pays pour exercer son métier et tenter de laver son honneur. Il va croiser la route de deux femmes et tomber amoureux des deux… ce qui n’est pas sans risque pour lui!

Ce livre traite de plusieurs sujets: l »histoire de France, de Lorraine et du Saint Empire Romain Germanique (le livre s’ouvre en 1694), la médecine de l’époque (où il faut faire attention aux « humeurs » des patients et mesurer l’usage de la saignée) et aussi de l’amour de Nicolas pour ses belles.

J’ai été déçue par l’histoire d’amour, qui a mon sens se termine en queue de poisson. Il y a un retournement inattendu de situation et je n’ai pas bien compris ce qui se passait. Le côté histoire ainsi que celui de la médecine sont pas contre fort intéressants et bien documentés. On lit aussi sur les accouchements de l’époque… Pour tous les aspects médicaux, on est quand même bien contents de vivre au 21e siècle!

Tout cela manque en fait d’un peu de piquant et d’aventures! et c’est dommage.

C’était tout de même une lecture fort agréable, et même si le livre est épais, il se lit relativement vite.

Une lecture parfaite d’été ou de vacances, quand on a le temps pour soi et que l’on veut se cultiver un peu!

630 pages, Ed. Anne Carrière, 2011