Le diable de la Tamise – Annelie Wendeberg

le_diable_de_la_tamise-annelie_wendebergZoé (clique ici pour voir son blog) avait chaudement recommandé la lecture de cette histoire. Un trajet en train assez long, une librairie de gare bien achalandée, hop, me voilà le nez dans l’histoire. Lire la suite

Publicités

Mariachi Plaza – Michael Connelly

Mariachi Plaza - Michael ConnellyConnelly, c’est toute une histoire pour moi: c’est le premier polar « de grand » que j’ai lu, et je m’en souviens comme si c’était hier (alors que c’est pas franchement récent…).

J’ai donc toujours une tendresse particulière pour ses livres, et surtout pour Harry Bosch, ce flic au grand cœur, incorruptible et acharné, qui sauve la veuve et l’orphelin, qui défie les règlements pour rendre des comptes aux victimes, parfois au péril de sa vie et de son badge.

Il y a eu de l’excellent, du culte, du franchement mauvais (même si ça me peine de le dire), et de l’entre deux. Ici, le livre se situe selon moi dans cet entre-deux, loin d’être mauvais, comprenez moi bien, mais auquel il manque un je-ne-sais-quoi de piquant, de différent, de fun… J’ai trouvé que c’était assez plat, et même si on sent que Connelly est rôdé à l’exercice, que les intrigues sont menées de main de maître, je n’ai pas été transportée.

Harry Bosch est en fin de carrière, et il travaille sur un cold case avec une nouvelle équipière: un homme, qui avait été fauché par une balle sur Mariachi plaza, et laissé paralysé mais vivant, finit par décéder des années plus tard. Bosch enquête… Et par ailleurs, sa nouvelle équipière est hantée par ses propres démons…

Après avoir mené ma petite enquête (lire du polar donne des idées tiens!), il s’avère que les avis convergent globalement tous vers 2 points: c’est pas mal (certains ont adoré, mais ont ils lu les Connelly d’époque? en commençant par les égouts de Los Angeles, of course, et en n’oubliant pas les autres livres, avec Terry McCaleb … – ne comptez pas sur moi pour vous parler de Mickey Haller, l’avocat, je n’ai jamais accroché plus que ça) mais c’est lent, le début est franchement poussif, et le rythme de la fin ne compense pas cette sensation d’ennui… Certains disent aussi, et je les rejoins volontiers, que ce livre est une sorte de passage de témoin entre Bosch et la « nouvelle » Soto…

Mais Harry a encore un tour dans son sac, le livre qui est actuellement disponible en gros, « Jusqu’à l’impensable », met en scène Harry (pourtant retraité « malgré lui » d’après le résumé) et son cher beau frère, le fameux Mickey Haller, avocat de son état.

Et, si je pousse encore un peu mes « recherches », je trouve 2 autres titres parus en VO avec Mister Bosch… qui n’est effectivement plus dans la police, mais qui y revient quand même. Pfiou… On a donc pas encore fini d’entendre parler d’Harry Bosch et encore moins de Michael Connelly. La prochaine pépite est donc peut être au tournant suivant? Mais ce n’était pas pour ce coup-là.

Le prochain, avec Mickey, me branche d’ores et déjà moyennement, mais le suivant m’intrigue bien… ! A suivre donc… Pas de nouvelle de la demoiselle équipière pour le moment, on la retrouvera peut être au fil des pages.

Et, encore lors de mes recherches, je trouve une nouvelle « section » dans la page wiki consacrée à Connelly, une série qui met en scène Renée Ballard, dans un livre en VO à paraître en juillet de cette année… Voilà ma théorie de nouvelle équipière mise à mal puisque c’est une policière qui fait partie de l’équipe de nuit de la police qui mène ses propres enquêtes. Que d’actualité chez Connelly! Nous voilà équipés avec de la lecture pour un moment 🙂

Et, au passage, je signale une série télé (que je débute seulement, mais qui paraît prometteuse): Bosch, sur amazon prime. 3 saisons (une 4e en développement), les premiers épisodes sont franchement captivants, Connelly fait partie de ceux qui sont à la manœuvre, voilà qui est fort plaisant (merci Zoé!!).

512 pages, Ed. Le Livre de poche, 2017. Trad. R. Pépin

PS: Mariachi Plaza existe vraiment… si, comme moi, vous vous posiez la question! 😉

PPS: 6 autres livres de Connelly sont chroniqués sur ce blog, au cas où!

Tu tueras la père – Sandrone Dazieri

Tu tueras le père - Sandrone DazieriMe revoilà! Je lis (c’est une bonne nouvelle) mais je n’écris pas, donc les brouillons d’articles s’empilent…

Ce thriller là, j’ai réussi à le finir en quelques jours. Il fut un temps, j’aurais trouvé ça excessivement long, mais à l’heure actuelle, c’est quasi un record! J’ai même failli rater ma station de métro, et c’est toujours bon signe.

Bon, la 4e de couverture en dit évidemment bien trop pour que je la laisse filtrer dans cet article…Voilà ce que j’en dirais:

Un père est retrouvé complètement effondré sur une route: son fils et sa femme ont disparu. L’épouse sera retrouvée, mais l’enfant restera introuvable. 

Commence alors une course contre la montre pour les équipes de policiers en charge de l’enquête, que ce soit officiellement ou officieusement. Cette enquête réveille de mauvais souvenirs, fait écho à une vieille affaire où l’enfant avait finalement réussi à s’échapper, mais où le ravisseur avait trouvé la mort.

Chaque protagoniste devra faire face à ses démons pour démêler cette affaire, sauver l’enfant, le tout au péril de leurs vies.

C’est succinct, j’en conviens, mais je crois que ça suffit. Vous l’avez compris: c’est une histoire d’enlèvement d’enfant, avec quelques meurtres au passage, des fantômes du passé et de sombres magouilles, comme toujours. Ça se tient en Italie, on bouge beaucoup, les héros sont bien torturés comme il faut…

J’ai eu du mal à poser le livre, ai été tenue en haleine tout du long, et surprise par le dénouement! Il y a même des bonus inattendus, des moments où on se rend compte que l’on s’est fait avoir.. Bref, tous les ingrédients sont réunis pour me faire dire que les amateurs du genre doivent se précipiter sur ce livre s’ils sont passés à côté. Le livre est disponible en poche depuis octobre 2016, profitez en…

552 pages, Ed. Robert Laffont, 2015. Trad. D. Gachet

Les visages de Dieu – Mallock

Les visages de Dieu - MallockVoilà un livre qui me fait réfléchir… Promis, même si ça n’en donne pas l’air au début de l’article, je donne mon avis au fur et à mesure des lignes… mais ce livre m’a fait réfléchir donc je partage tout ça avec vous! Et j’ai aussi appris des choses: savez vous qu’il y a un pont à Paris qui a des lampadaires rétractables? Pour en savoir plus, lisez le livre (et/ou ma chronique, mais à priori, vous avez déjà commencé!) … Lire la suite