Bouh! Les livres qui font peur pour Halloween…

Voilà arrivée la période de l’année où on aime se faire peur, frissonner, trembler… et manger des bonbons. Alors on a pas tous l’âge de faire du porte à porte, dire Trick or Treat, déguisé, et se baffrer de bonbons.

Et, si, comme moi, vous êtes une chochotte, les films qui font peur sont aussi hors de portée. Reste donc… les livres. En trouillarde de compétition, je n’ai pas beaucoup lu de livres spécial frissons, mais j’en ai quelques un en stock, qui m’ont valu de belles frayeurs. Il y en a pour tous les goûts, il y a vraiment beaucoup de façon de se faire peur!

ça-stephen_king-1-2Premiers souvenirs, avec Ca de Stephen King. J’étais ado, il fallait faire comme tout le monde, et j’ai donc lu toute cette histoire. Et je crois qu’à l’époque, j’ai détesté, mais… j’ai continué, par bravache, je crois. Bref, « ça » fait peur, c’est sanguinolent, flippant, presque dégoûtant, et les clowns sont de vrais cauchemars – j’ai du mal à les regarder depuis d’ailleurs! C’est pour moi le summum de l’horreur, et je n’ai plus jamais ouvert un Stephen King depuis. Trouillarde, je vous dis! Mais c’est culte… et j’ai tellement eu peur que c’est le premier qui me vient à l’esprit!

Plus récemment, je me suis fait une vraie trouille en lisant Glacé, toute seule, un soir, dans une grande maison vide. J’ai dû appeler à la rescousse pour réussir à fermer les yeux le soir…. On est plutôt dans le registre du thriller, mais dans le thriller qui fait peur! Très bon souvenir, mais j’ai mieux dormi une fois le livre terminé…. Merci Bernard Minier!

Encore un autre registre, avec le terrifiant Level 26 d’Anthony E. Zuiker. J’y pense encore parfois, tant c’est tordu… le monstre sous le lit ou dans le placard, spécial adultes. C’est un thriller, de nouveau, mais c’est bien stressant! En plusieurs volumes, je n’ai d’ailleurs pas encore tout lu d’ailleurs. Aurais-je un jour le courage de lire la fin? Pas sur…

la_chambre_des_curiosités-preston_child

Dans les histoires qui m’ont bien terrifiée aussi, Preston et Child, avec leur très inquiétant inspecteur Pendergast! On s’attache au personnage au fur et à mesure des tomes, mais le premier de la série, la chambre des Curiosités, ne m’avait pas laissée indifférente… frissons garantis avec ce drôle d’enquêteur dans ce thriller fantastique, premier opus d’une série que j’aime beaucoup et où les frissons sont toujours présents! (mais à une dose raisonnable pour moi… quoique…).

Pour faire plus classique en cette période et Halloween sans fantômes, n’étant pas vraiment Halloween j’ajoute Le Secret de Crickley Hall, ses parquets qui grincent et ses portes qui claquent toutes seules, de quoi vous glaçer le sang…!

Halloween, c’est aussi le temps des vampires et des bestioles surnaturelles, à la Dracula (Bram Stocker) ou à la Frankenstein (Mary Shelley), voilà de quoi réviser ses classiques et frissonner au passage!

dracula-bram_stocker

frankenstein-mary_shelley

Et enfin, dans les histoires qui font peur, mais d’une façon plus « psychologique », l’excellent Avant d’aller dormir de S.J. Watson, le cultissime (et très très tordu) Rebecca de Daphné du Maurier, et enfin le très très tordu Alex de Pierre Lemaître.

J’ai un peu fureté sur internet pour voir si j’oubliais des livres dans cette chronique spéciale « frayeurs » et je suis tombée sur les titres de la collection Chair de poule, qui existe toujours si je comprends bien. Ado, j’ai dévoré ces bouquins, qui faisaient peur mais pas trop! Voilà de quoi occuper les plus jeunes et les tenir loin de tous ces films pleins d’hémoglobine qui ne sont pas adaptés à tous les publics…. (je n’ai par exemple, jamais réussi à voir l’Exorciste, et Scary Movie me fait sursauter….)

Lequel allez vous choisir? Quel est le livre qui vous a fait le plus flipper? En tout cas, éviter les caries et les calories, lisez un livre… et laissez les bonbons aux enfants, avec modération!

De mon côté, je vais envisager de relire les livres que je n’ai pas chroniqué sur ce blog… Nuits blanches en prévision! (je laisse de côté Ca, j’ai passé l’âge!)

Livres non chroniqués sur le blog:

ça, tome 1, 800 pages, Ed. Le livre de poche, 2002. Trad. W.O. Desmond

ça, tome 2, 638 pages, Ed. Le livre de poche, 2002. Trad. W.O. Desmond

La chambre des curiosités, 700 pages, Ed. J’ai lu, 2005. Trad. S. Danchin

Dracula, 680 pages, Ed; J’ai lu, 2012. Trad. J. Sirgent

Frankenstein, 352 pages, Ed. Le livre de poche, 2009. Trad. J. Ceurvorst

Rebecca, 377 pages, Ed. Le livre de poche, 1971.

Chair de poule (collection), Ed. Bayard Poche – Auteur R.L.Stine

Labyrinthe Fatal – Preston & Child

labyrinthe-fatal-preston_childIl y a certaines séries où je suis forcément tout sauf objective. C’est le cas pour les aventures de mon très cher agent Pendergast, que je suis maintenant depuis un long moment, et je crois avoir lu tous les épisodes relativement peu de temps après leur parution (parfois même sans attendre leur sortie en France…). Lire la suite

R pour Revanche – Preston & Child

r_pour_revance-preston_childJ’ai lu toutes les aventures de Pendergast, écrites par Preston & Child, et je les retrouve cette fois ci avec un nouveau héros: Gideon Crew.

Je reconnais que cette diversion m’a soulagée de ma lecture un peu oppressante du moment (le vaisseau ardent) que je crains ne pas réussir à reprendre …

Ce thriller est sympathique, parfait pour un film (je crois que les droit ont été achetés), et vraiment pas compliqué à lire. Certaines ficelles sont un peu grosses, mais finalement, c’est marrant et ça contribue à l’ambiance de l’histoire. Il y a des déguisements, des postiches, des meurtres, des courses poursuites, des gadgets et des prédictions scientifiques bizarres, parfait!

Très léger mais parfait pour un moment de détente.

Gideon Crew n’est pas forcément très en forme, je ne sais pas combien de temps va durer la série (ou comment les auteurs vont le faire survivre).

Bref, vite lu (et vite oublié) mais a parfaitement rempli son office!

Ma pile de livre à lire s’allonge, s’allonge… vais-je réussir à me remettre dans mon rythme habituel de lecture? Suspense…

384 pages, Ed. J’ai lu, 2013. Trad. S. Danchin

Fever Dream – Douglas Preston / Lincoln Child

Fever-Dream_Douglas-PRESTON_Lincoln-CHILDVoici un nouvel opus de les auteurs Preston et Child, autour de leur personnage Pendergast.

Pas de surnaturel dans cet épisode, mais un bon thriller efficace et prenant!

La femme de Pendergast est décédée dans un accident de chasse lors d’un safari des années auparavant. Par un banal concours de circonstances, Pendergast va réaliser que sa mort n’était pas un accident, mais un meurtre. De là, va partir un grand périple afin de reconstituer les derniers jours de la vie de sa femme ainsi que les événements qui ont conduit à sa mort. L’agent du FBI sera accompagné de son acolyte Vincent d’Agosta, ce qui rend l’histoire encore plus sympathique. 

Le cours de l’histoire est assez surprenant, le fil se déroule bien et tout se met en place au fur et à mesure. La fin laisse présager une suite, j’espère qu’elle sera à la hauteur de ce livre. On retrouve un Preston et Child à la hauteur de ce qu’à pu être la chambre des curiosités.

Une lecture rapide, divertissante et prenante! Peut être un peu moins sombre et violent que ce que Preston et Child ont eu l’habitude de nous faire lire…

520 pages, Orion Publishing Group, 2010

 

Croisière Maudite – Preston & Child

Croisiere_maudite-Preston_ChildL’avantage avec les auteurs à séries, c’est que l’on sait toujours à peu près sur quel type de livre on va tomber en les lisant. Preston & Child c’est un mélange de polar, de thriller avec un soupçon de surnaturel pour assaisonner le tout. 

L’intrigue: un temple tibétain, perdu dans les montagnes, est victime d’un vol: une relique mystérieuse, cachée de tous, disparaît. Personne ne sait ce qu’elle est, mais les moines ne veulent pas qu’elle se retrouve entre de mauvaise mains… En effet, la relique possède un pouvoir, qui serait celui de purifier le monde… Pendergast et Constance Greene, sa protégée, se lancent à la poursuite du voleur et doivent pour cela embarquer à bord du paquebot transatlantique Britannica.

Pour être honnête, ce n’est pas le meilleur Preston & Child que j’ai pu lire. Mais le divertissement est là, l’ambiance Titanic aussi… Je dirais que ce livre est un peu plus surnaturel que les autres, donc on y croit un peu moins. Pour autant, le personnage principal garde toute son élégance et son flegme (et son humour) et le livre est bourré de références « intelligentes ».

En fait, ce n’est peut être pas le meilleur de la série, mais comme j’aime bien ces auteurs et ce héro, j’ai bien aimé quand même. A ne pas lire en « découverte » de Preston & Child, la Chambre des curiosités était bien plus marquante, mais âmes sensibles, s’abstenir!

  507 pages, Ed. J’ai Lu, 2010