L’héritière – Jeanne-A Debats

l-heritiere-jeanne-a_debatsA nouveau, voilà un éditeur qui a compris que faire un prix raisonnable pour Kindle permettait d’attirer des lecteurs… ! Parce qu’il n’y a pas que les histoires de prix qui dictent mes achats, j’ai aussi suivi les avis croisés en ligne, qui sont vraiment excellents sur cette histoire. 

Première chose qui milite en faveur de ce livre: c’est français et ça se passe à Paris, même si, à mon goût, Paris est moins visible que dans les histoires de Roxane Dambre par exemple. N’empêche, on va au Père Lachaise et dans les catacombes, on visualise les territoires de chacun selon les arrondissements et leur population, et on y croise des personnages hauts en couleur, avec quelques références historiques françaises pour finir de lier le tout.

Ensuite, les personnages sont vraiment sympas. On s’attache à tout ce petit monde, et on a envie d’en savoir plus!

Alors oui, je vous arrête tout de suite amis lecteurs rationnels: vampires, loups garous, sorcières, tout est au programme. Il y a même des fantômes pour couronner le tout…

Enfin, je dirais qu’il y a, pour moi un gros bémol dans l’histoire: pour une fois, je trouve qu’on en sait pas assez. Alors c’est un vrai faux bémol, évidemment. L’auteur se ménage de quoi préparer un second tome, et moi je râle de devoir attendre pour la suite, parce que j’aurais aimé continuer à voir les personnages évoluer. Mais, une fois le livre fermé, sans possibilité de continuer ma lecture, j’ai tout de même trouvé qu’il y avait beaucoup de questions sans réponse et je me demande si certains aspects n’auraient pas mérité un peu plus d’éclaircissements, au risque d’avoir un second tome (j’espère qu’il y en aura bien un!) peut être trop dense?

la 4e de couverture: Je m’appelle Agnès Cleyre et je suis orpheline. De ma mère sorcière, j’ai hérité du don de voir les fantômes. Plutôt une malédiction qui m’a obligée à vivre recluse, à l’abri de la violence des sentiments des morts. Mais depuis le jour où mon oncle notaire m’a prise sous son aile, ma vie a changé. Contrairement aux apparences, le quotidien de l’étude qu’il dirige n’est pas de tout repos : vampires, loups-garous, sirènes… À croire que tout l’AlterMonde a une succession à gérer ! Moi qui voulais de l’action, je ne suis pas déçue… Et le beau Navarre n’y est peut-être pas étranger.

On en sait un peu mais pas trop, c’est parfait. Agnès se dévoile au fur et à mesure des pages, et même si on perçoit qu’elle a encore des choses à nous apprendre (et à apprendre elle même)… on devra attendre la suite! On aperçoit aussi une histoire d’amour, une histoire de famille, etc, beaucoup (trop?) de pistes sont ouvertes.

Il faut donc guetter le prochain épisode! Je me demande d’ailleurs ce que prévoit l’auteur en termes de nombre d’épisodes… l’avenir nous le dira!

Et dernière mention spéciale pour la couverture, que j’ai trouvée surprenante… elle change, comme l’histoire tiens, de ce que l’on peut croiser d’habitude.

280 pages imprimées, 1561 kb version Kindle, Ed. ActuSF, 2014. Préface de Adrien Party et Postface de Jean Luc Rivera

Publicités

2 réflexions sur “L’héritière – Jeanne-A Debats

  1. Merci pour cette chro bien sympathique. Il y a trois tomes de prévus, le second paraîtra en février l’an prochain. Toutefois, cette trilogie s’inscrit dans un cycle plus vaste déjà publié soit sous forme de nouvelles, soit avec un court roman (réédité, révisé et augmenté, en poche chez Hélios au courant du mois d’août prochain) « Métaphysique du vampire » .
    Bonne journée,
    Jeanne

    J'aime

    • Merci beaucoup pour votre passage sur mon blog! Je vais guetter la sortie du tome 2 et .. le reste!
      Bravo en tout cas pour ce premier tome, c’était vraiment une jolie surprise!
      Marie

      J'aime

Alors? un commentaire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s