Marée d’équinoxe – Cilla et Rolf Börjlind

Ce livre estMarée_d_equinoxe-cilla_et_rolf_borjlind surprenant, parce qu’il se dévoile au fur et à mesure, par petits bouts.

Parlons du rythme déjà: des passages très courts, très rythmés, des changements brutaux de points de vue, des liens qui ne se font pas (au début du moins), on est un peu perdus. Puis on commence à lever un peu le voile et là, le rythme, déjà rapide, s’accélère et on tourne les pages de plus en plus vite pour connaître la suite.

Les personnages sont attachants, pas tous, mais suffisamment pour qu’on soit intéressé par leur sort (et c’est le premier tome d’une série, donc on devrait les retrouver rapidement – pour les retrouver tout de suite, il faut lire le suédois et/ou l’allemand), et l’histoire est bien fichue… Comme toujours, il y a quelques invraisemblances, mais je suis passée au delà sans aucun problème.

Bref, c’est très chouette. Ne vous fiez pas à la première scène; elle est atroce. Atrocement atroce, même. Mais le livre ne plonge pas dans le gore pour autant, et on s’attelle vraiment à résoudre l’enquête, sans (trop de) démonstrations de violence. Bon, ce n’est pas une histoire facile, et la construction du texte peut compliquer encore la donne. Laissez vous le temps d’apprécier ce livre, j’ai été un peu perplexe au début, mais tout a vite été balayé par le rythme effréné de l’histoire….

Amateurs de polars nordiques (ou de polars tout court d’ailleurs), il vous faut ce livre!

Pour en savoir plus, voilà la 4e de couverture:

Élève à l’école de police, Olivia, pour son mémoire d’études, planche sur un meurtre vieux de vingt ans : une inconnue enterrée vivante sur une plage et noyée par la marée. Le policier jadis chargé de l’affaire est introuvable. En quête d’une piste, Olivia va découvrir la face cachée de Stockholm : le milieu des SDF et sa violence, les réseaux de prostitution de luxe, la corruption politique…m_aime

Pour une fois, le résumé n’en dit pas trop. C’est agréable!

Allez, je crois même que je vais lui coller un coup de cœur à ce livre. Plus j’y pense, et plus je me dit que j’ai envie de retrouver les héros, d’en savoir plus sur cet univers…. et vu la vitesse à laquelle je l’ai lu, il le mérite. Par contre, j’espère que la suite sera à la hauteur… Suspense…

475 pages, Ed. Points, 2015. Trad. C. Bruy

Publicités

Alors? un commentaire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s