L’effet papillon – Jussi Adler Olsen

J’ai lu tous les opl_effet_papillon-jussi_adler_olsenus des aventures de Carl Mock et du département V, je me suis donc plongée dans celui ci sans trop d’appréhension (alors que c’est toujours un « gros » livre et non un poche, je fais entorse à mes principes!).

Les commentaires sont mitigés sur internet, et même si la tendance est plutôt positive, certains se sont ennuyés à la lecture. Je dois admettre que j’ai mis du temps à rentrer dans le livre, et que la première partie peut donner une impression de lenteur et de « remplissage », le temps que les choses se mettent en place. Par contre, une fois passée cette étape, j’ai eu du mal à lâcher l’histoire!

Je trouve que les personnages sont toujours aussi attachants, j’ai particulièrement apprécié le jeune Marco que l’on suit à travers la ville dans des péripéties plus ou moins agréables, et je me demande si on ne le reverra pas dans une histoire prochaine! Je n’ai pas trouvé, comme certains lecteurs, que l’histoire était irréaliste ou farfelue, je me suis plongée dedans et j’ai été tenue en haleine, presque stressée parfois, comme dans tout bon livre d’action.

Je reconnais tout de même certaines longueurs, et que j’ai activé ma fameuse lecture en diagonale, ce n’est donc pas une réussite à 100% non plus. Il ne faut donc pas commencer la série par cette histoire, mais quand, comme moi, on a lu tous les précédents, on retrouve les héros avec plaisir.

Toujours un peu frustrée de ne pas en savoir plus sur certains personnages, j’espère que le tome suivant lèvera enfin un peu plus le voile sur nos héros! Je note qu’il existe d’ailleurs déjà, puisque publié en 2014, mais ne parlant pas danois, je vais devoir attendre qu’il sorte en français…

Un bon moment, qui aurait pu être encore plus explosif. Je compte sur l’auteur pour trouver une nouvelle dynamique pour la prochaine histoire, j’ai peur sinon que l’on tombe dans des histoires trop volumineuses où l’intrigue perd en puissance. Ce n’est pas, à mon sens, le cas pour ce livre…. mais…

Longue vie au département V!

La 4e de couverture me parait encore dévoiler trop d’éléments, je ne la mettrais donc pas ici. En quelques lignes, le résumé: Un projet caritatif en Afrique, une banque Danoise, un clan Gitan, des enfants soldats, une folle course poursuite dans Copenhague, un homme qui disparaît: voilà les ingrédients explosifs qui vont se déchaîner quand Marco décide de changer de vie et de survivre. Y arrivera t il?

600 pages, Ed. Albin Michel, 2015. Trad. C. Berg

Publicités

Une réflexion sur “L’effet papillon – Jussi Adler Olsen

  1. Pingback: By Zoé : Dossier 64 – Jussi Adler Olsen | Livres by Marie

Alors? un commentaire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s